Les 5 secrets que tous les trésoriers de CSE devraient connaître

Actualités

Le Trésorier est le « garde des sous du CSE »

Le trésorier du CSE gère l'aspect financier et la comptabilité du comité d'entreprise, et il lui incombe donc :

  1. De contrôler la bonne entrée des recettes ;
  2. De contrôler l’exécution des dépenses en fonction des décisions prises par les élus et de la trésorerie disponible ;
  3. De rendre compte de la situation financière à toute demande des élus et au moins une fois l’an.

 

Les 5 secrets du Trésorier (ou « les 5 mantras ») :

  1. Préparer en début d’année les budgets prévisionnels du Fonctionnement et du Social et les faire voter par les élus en réunion plénière. Ces budgets comprendront les prévisions de recettes et de dépenses par rubrique ou par activité sociale.
  2. Exécuter strictement le budget, c’est-à-dire encaisser ce qui doit l’être et ne régler que ce qui est prévu. Toute dépense non prévue ne peut être réglée sans décision du CSE en réunion plénière. Aucune facture ne doit être réglée si le budget prévisionnel ne l’a pas prévu ;
  3. Eviter autant que possible de faire crédit. Si nécessaire, recevoir tous les chèques et encaisser selon un échéancier prévu. La fin de mois est le meilleur moment pour encaisser (arrivée de la paie) ;
  4. Placer la trésorerie sur des comptes qui rapportent des intérêts mais de façon sécurisée (livret par exemple). Ne jamais prendre de risque sur les placements ;
  5. Être à tout moment en mesure de présenter une situation pour les élus.